Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

Kemennadenn – Communiqué

Kevre Breizh a-unan gant gopridi ha sindikadoù Frañs3 evit derc'hel kevrenn lec'hel Brest-Hirwazh

en français plus bas

Kevre Breizh a sav a-du penn-da-benn gant ar stourm evit difenn Kevrenn Frañs3 Brest Hirwazh kaset war-raok gant gopridi ha sindikadoù Frañs3 CGT, SUD ha CFDT en harzh-labour bep lun e-pad an Hañv.

Sevel a ra Kevre Breizh a-enep paouez ar gazetenn lec'hel e galleg hag e brezhoneg ha kreizennadur ar skipailhoù war ar gazetenn rannvro. Daoust ha n'eo ket kemenn arsav da vat ar gazetenn hag ar skipailh kenaozañ diwezhatoc'h ?

Kevre Breizh a sav groñs a-enep an emdroadurioù-se koulz hag an diviz da gas an abadenn « Bali Breizh » eus ar Sul d'ar Sadorn vintin. Pa ne vo ken den o sellet e c'hello bezañ echuet ganti neuze.

Mont a ra politikerezh Frañs3 a-enep krenn engouestloù ar Gouarnamant, a-enep danevell Brucy a erbed diskouezh gwelloc'h an abadennoù brezhoneg hag a-enep an Emglev evit Dazont Breizh hag ar c'henemglev sinet e miz Du 2015 « evit treuzkas yezhoù Breizh ha diorren o implij er vuhez pemdez ».

Tamall a ra Kevre Breizh ur bolitikerezh gheto e-keñver ar brezhoneg, ha dinac'h ar gwirioù sevenadurel ha yezhel ez eo bet kondaonet Bro C'hall evit-se gant ar Broadoù Unanet e miz Even diwezhañ.

Ar pezh zo bet roet da Gorsiz evit 330 000 a dud a vez nac'het bepred evit tost da 5 milion a Vretoned. Goulenn a ra Kevre Breizh ur wir chadenn bublik divyezhek war skouer Via Stella e Bro Gorsika.

 Kevre Breizh apporte son soutien total aux salariés et aux syndicats de France3 pour le maintien de l'antenne locale de Brest-Iroise

Kevre Breizh fait sienne la défense de l'antenne de France 3 Iroise portée par les salariés et syndicats CGT, SUD et CFDT de France3 et soutient les actions et la grève menées tous les lundi pendant l'été.

Kevre Breizh dénonce la suppression du journal local en français comme en breton et la centralisation des équipes sur le journal régional. Est-ce l'annonce de la suppression totale du journal et de l'équipe de rédaction locale à terme ?

Pour Kevre Breizh ces évolutions, comme la décision de transférer l'émission en breton Bali Breizh du Dimanche matin au samedi matin sont inacceptables. La baisse d'audience prévisible justifiera sa suppression ultérieure.

La politique de France3 est en totale contradiction avec les engagements du Gouvernement, avec le rapport Brucy qui demande l'amélioration de l'exposition des émissions en langue bretonne et avec le Pacte pour l'avenir de la Bretagne et la convention signée en novembre 2015 entre l'État et la Région « pour les langues de Bretagne et le développement de leur usage dans la vie quotidienne ».

Kevre Breizh dénonce la politique de ghettoïsation de la langue bretonne et la violation des droits culturels et linguistiques pour laquelle la France a été condamnée à l'ONU en juin dernier.

Ce que les Corses ont obtenu pour 330 000 habitants, les Bretons, avec près de cinq millions, n'en bénéficient toujours pas. Kevre Breizh, avec l'ensemble de ses organisations adhérentes, demande une véritable chaîne publique bilingue à l'exemple de Via Stella en Corse.

Kemenadenn France 3

 

TOP